C’est l’un des secrets les mieux gardés de Nouvelle-Zélande : une région avec un incroyable volcan au centre.

En deuxième position des régions à visiter en 2017 selon le Lonely Planet se trouve Taranaki en Nouvelle-Zélande, de l’autre côté de la mer de Tasman et facile d’accès en voiture depuis un certain nombre d’aéroports domestiques et internationaux. Situé sur l’amoncellement de terre qui sort du Tasman, sur la côte ouest de l’île du Nord, vous pourrez la reconnaitre grâce à sa magnifique pièce centrale : le Mont Taranaki, un lieu néo-zélandais emblématique.

Lonely Planet est légion en ce qui concerne les voyages – et pas seulement les voyages typiques mais aussi les réels voyages qui impliquent que l’on connaisse l’endroit. Ils ont littéralement écrit un livre sur la plupart des destinations, donc c’est merveilleux pour une région sous-estimée comme Taranaki d’avoir été reconnu cette année.  

 

Taranaki

 

La région appelée « The Naki » par les néo-zélandais est bordée par des plages de surfs et des côtes sauvages, remplis de terres agricoles et a en tant que centre urbain, l’étonnamment diversifiée et passionnante New Plymouth, une petite ville avec beaucoup à offrir incluant de l’art. l’imposante montagne sert de toile de fond à cela.

 

Aller-retour

Le meilleur moyen d’expérimenter Taranaki est de prendre un vol depuis l’aéroport le plus proche jusqu’à l’un des aéroports de l’île du Nord et prendre la route à partir de là. Une location de voiture à l’aéroport d’Auckland ou à l’aéroport de Wellington serra un bon point de départ, et c’est à environ une demi-journée de chacun de ces endroits – peut-être une journée entière si vous prenez votre temps. Nous vous recommandons d’inclure Taranaki dans un plus large voyage en voiture pour pouvoir voir plus de sites comme le Lac Taupo et les montagnes du Parc National de Tongariro.

 

Explorez les merveilles de la nature

Les magnifiques et variés paysages sont numéro un parmi les surprises que vous réserve Taranaki, ils en sont pour beaucoup dans le classement à la deuxième place du site Lonely Planet des meilleures régions à visiter en 2017.

 

Le Parc National d’Egmont se trouve juste au centre de Taranaki, c’est un paradis pour les randonneurs particulièrement enthousiastes, avec un vaste réseau de piste piétonnes qui vont de la balade facile à la traversée de Pouakai de trois jours qui encercle le Mont Taranaki. Ceux qui ont une bonne condition physique et une certaine expérience peuvent tenter de grimper jusqu’au sommet de la montagne. Si vous décidez de le faire, prévoyez une journée entière (commencez tôt) et soyez bien préparé avec un kit de survie d’urgence et des vêtements pour toutes conditions météorologiques. Il est recommandé que les alpinistes inexpérimentés ne grimpent qu’entre février et mi-avril. 

 

Mt Taranaki

 

Les points forts du parc incluent Dawson Falls, les belles forêts de basse altitude, Wilkies Pools (une série de blocs de roches érodées) et bien sûr la vue depuis le sommet. Lucy’s Gully, non loin de Oakura dans Kaitake Range est un très bel endroit pour pique-niquer.

 

La côte de Taranaki est longue, courbée de la face nord à Waitara vers le sud-ouest à Hawera. L’autoroute 45 de l’état qui longe la côte est communément appelée la Surf Highway, tant la multitude de directions côtières représentent la Mecque des surfeurs. Il y a beaucoup de plages pour nager et pour surfer, quelques-unes avec des installations et d’autres plus délaissées. Ne désenchantez pas face au sable de couleur sombre – c’est naturel et causé par l’activité volcanique du le passé !

 

Oakura Beach n’est pas loin de New Plymouth et l’un des endroits favoris des familles – il est soutenu par une petite ville avec plusieurs options d’hébergements de vacances, et abrite une impressionnante épave de navire à une extrémité. Opunake Beach est un autre endroit au sommet de la liste pour les touristes, une plage de sable noire avec une horde d’arbres pohutukawa pour l’ombre.

 

Plage Taranaki

 

Le Lac Mangamahoe, entouré par une exploitation forestière et des réserves indigène, est un bel endroit pour une sortie. Il y a un circuit de marche autour du lac qui pend environ 2 heures, et c’est populaire aussi pour le VTT et le trekking à cheval.

 

L’art et la culture à New Plymouth

Il y a un tas de choses merveilleuses à voir et à lire dans la capitale régionale New Plymouth. Une fois rejetée en tant que cousine des plus grandes villes, New Plymouth contrattaque avec des attractions. Avec l’art publique, les musées et les galeries, la ville dispose d’une promenade côtière s’étendant sur dix kilomètres de long au bord de l’eau, beaucoup d’excellents endroits pour dîner et faire du shopping (le restaurant Prohibition burger est l’un de mes préféré), et chaque année, la ville accueille le WOMAD, le fabuleux festival mondial de la musique et de la danse.   

 

 

  • Ouvert récemment, le Len Lye Center sur Queen Street est un délice moderne et réfléchi. La galerie est unique en son genre, mettant en vedette le style expérimental de film et art cinétique de L-Lye – elle en vaut bien le détour même pour ceux qui pensent que les galeries d’art sont ennuyeuses !
  • La galerie d’art Govett-Brewster est adjacente au Len Lye Center avec une gamme d’expositions internationales. Elle a longtemps été considéré comme l’une des meilleures galeries régionales de Nouvelle-Zélande.
  • WOMAD prend ses quartiers en mars chaque année au TBS Bowl of Brooklands, et la ville devient un point central de la musique mondiale. La variété de l’art audible et visuel ici est étonnante !
  • D’abord, le spectaculaire Wind Wand pourrait accrocher le regard des visiteurs, c’une sculpture cinétique folle conçu par Len Lye en personne. Il se déplace dans la brise de la mer de Tasman.

 

 

  • Puke Ariki est un musée de renommée internationale combiné d’une bibliothèque et d’un centre de visiteurs situé dans le centre de la ville sur la rue Ariki. L’entrée est gratuite, et à l’intérieur vous trouverez des collections qui sont un héritage avec des objets fascinants du passé de Taranaki, avec des collections en constante évolution et des événements qui apprendront beaucoup de choses aux petits comme aux grands.
  • Pour un art de type botanique, dirigez-vous vers le parc Pukekura de 49 hectares qui est très proche de la CDB.  Il possède des fougères, diverses sortes de feuillages, de parterres de fleurs, de pelouse et la Tea House sur le lac.

 

L’hébergement

Il y a pleins d’hébergements de toutes sortes à Taranaki, donc vous ne manquerez pas d’endroits pour vous reposer, malgré sa nouvelle célébrité ! 

  • Si vous voulez un voyage décontracté, qui offre l’hébergement et le transport en même temps, pensez à une location de camping-car en Nouvelle-Zélande. Il y a pas mal d’endroits où se garer pendant la nuit, y compris les campings pas chers de DOC, et il y a beaucoup d’itinéraires de camping-car néo-zélandais comme celui-ci qui passe par Taranaki.
  • Les locations de maisons de vacances sont populaires à travers toute la Nouvelle-Zélande, que ce soit avec AirBnB ou sur un site Kiwi comme Book a Bach. Ils sont autonomes et c’est une excellente option pour les familles notamment.
  • Les motels sont une autre option facile et autonome, avec beaucoup d’entre eux à New Plymouth et dans ses alentours, à Stratford, à Hawera et dans les villes côtières.
  • Pour quelque chose de décontracté, en particulier si vous préférez rester à côté de la plage, essayez un site de location de tente ou de cabane dans un parc de vacances comme le New Plymouth Top 10 Holiday Park ou le Opunake Beach Holiday Park. A New Plymouth vous trouverez aussi quelques établissements de randonneurs et les auberges de jeunesse pour un hébergement économique.
  • Vous voulez dépenser sans compter et voyager en tout confort ? Il y a beaucoup d’hôtels, chalets et Bed and Breakfasts à prix variés et à différents niveaux de luxe dans la région. Dans la ville, il existe diverses chaines et quelques options indépendantes. Pour un environnement plus rural, expérimentez l’un des chalets de la région, comme Ariari Lodge ou Stratford Mountain House.

Partout où vous choisissez de vous arrêter pour la nuit (ou la semaine) Taranaki est prêt à vous accueillir. C’est une région qui aime montrer sa beauté naturelle et sa richesse culturelle aux visiteurs !

Si les merveilles naturelles diverses de la Nouvelle-Zélande ne sont pas votre truc, Lonely Planet a quelques suggestions supplémentaires pour des régions fascinantes à mettre sur votre liste de choses à faire. Le numéro un était Choquequirao au Pérou, et Taranaki n’était rien d’autre que le numéro trois, et les Açores au Portugal. L’état de l’Australie du Sud était présent dans le top cinq. 

Ajoutez un commentaire Votre adresse email ne sera pas publiée