Tout savoir sur les routes à péage d’Europe

Le Royaume-Uni fait payer ses autoroutes depuis les années 1600, période où a commencé cette longue tradition ! Les routes à péage sont chose commune dans de nombreux pays d’Europe, et il est important de savoir de quoi il retourne avant de prendre la route.
 
Évidemment, il existe toujours un trajet alternatif pour éviter les routes payantes. Certains GPS et Google Maps peuvent être utilisés pour contourner les péages et faciliter la vie à ceux qui ont un petit budget. D’autant plus que prendre les chemins parallèles permet souvent de découvrir de beaux paysages et des pépites hors des sentiers battus. Une très bonne façon de voyager.
 
 

Au Royaume-Uni
 

Le Royaume-Uni possède une grande autoroute à péage et de nombreux ponts et tunnels dont la traversée est payante. Le M6 Toll, également appelé Birmingham North Relief Road, évite la très fréquentée M6 en contournant Birmingham et permet de raccourcir les trajets. Il fonctionne avec un système de répartition et possède deux gares de péage, l’une en direction du nord, l’autre en direction du sud. Les passes automatiques sont disponibles pour les voyageurs fréquents, mais le liquide et les cartes bancaires sont généralement utilisés, facilitant le passage des voyageurs occasionnels à bord d’une voiture de location au Royaume-Uni.
 
 
Il y a également quelques notions à prendre en compte en ce qui concerne les péages au Royaume-Uni, voici les principales : 
  • Le passage Dartford enjambe la Tamise dans l’Essex. On peut le payer électroniquement, mais les utilisateurs uniques peuvent payer en ligne avec leur numéro de plaque d’immatriculation sur www.dartford-crossing-charge.service.gov.uk.
  • Le passage de la rivière Severn relie l’Angleterre au sud du Pays de Galles. Le paiement peut s’effectuer en liquide ou par carte de crédit/débit. Les voyageurs fréquents paieront un tarif préférentiel.
  • Le tunnel Tyne fait passer les voitures sous la rivière Tyne près de Newcastle-upon-Tyne. Le règlement peut s’effectuer en liquide pour ceux qui n’auront pas prépayé.
  • Les tunnels de Mersey au centre de Liverpool passent sous la rivière Mersey. Les péages peuvent être payés en liquide ou par carte, ou avec le « Fast Tag » pour les voyageurs fréquents.
 
Le Royaume-Uni fait également payer des péages urbains. Celui de Londres se trouve au centre-ville et fonctionne entre 7 h et 18 h, du lundi au vendredi. Celui de Durham couvre l’historique Saddler Street. Les deux péages fonctionnent à la reconnaissance automatique de plaque d’immatriculation. La taxe londonienne peut être payée en ligne sur tfl.gov.uk et celle de Durham en personne au « Parking Shop » sur Finchdale Road.
 
Même sans les taxes d’encombrement, nous vous recommandons de vous garer en dehors des centres des grandes villes du Royaume-Uni, et d’utiliser vos jambes ou les transports publics, en particulier à Londres !
 
 
 

Continent européen
 

Le continent compte malheureusement davantage de routes à péages que le Royaume-Uni. En plus des frais sur les autoroutes principales, environ 14 villes possèdent des péages urbains censés décongestionner le trafic.
 
Il existe divers systèmes de péage dans les pays d’Europe, bien trop nombreux pour qu’on puisse les décrire dans ce petit résumé ! Voici quelques petites choses à retenir si vous comptez rouler à travers l’Europe.
  • La Finlande, le Luxembourg, l’Islande, Monaco, l’Ukraine, Andorre, l’Estonie ainsi que d’autres petits pays ne comptent pas ou peu de péages.
  • La Belgique, le Danemark, les Pays-Bas, la Suède, l’Albanie et quelques autres possèdent des péages sur quelques ponts et tunnels.
  • L’Italie compte beaucoup de péages ; la plupart des autostrade incluent des frais, bien que ceux-ci ne soient pas très chers. Le prix du péage est proportionnel à la distance parcourue. Les voyageurs prennent un ticket en entrant sur l’autoroute, et le trajet sera calculé à la sortie du réseau. Les locaux utilisent un système de passe pour pouvoir voyager sans liquide sur soi. Beaucoup de routes payantes à travers l’Europe permettent aux gens de passage de payer en liquide. Cependant, les réseaux autoroutiers de Norvège ne prennent pas l’argent liquide. Si vous n’avez pas d’ « AutoPass », vous pouvez entrer le numéro de la plaque d’immatriculation pour payer les charges dues.
  • Les vignettes sont des autocollants requis pour voyager sur les routes de certains pays. C’est une alternative aux péages, et le tarif est calculé selon la durée plutôt que la distance parcourue. Vous devrez acheter une vignette pour vous rendre et voyager en Autriche, Bulgarie, République Tchèque, Hongrie, Moldavie, Roumanie, Slovaquie, Slovénie et Suisse. Certains utilisent des vignettes électroniques, d’autres des autocollants à mettre sur le pare-brise. On peut généralement en faire l’acquisition aux frontières, dans les stations-essence et autres magasins.

Ajoutez un commentaire Votre adresse email ne sera pas publiée